Technique – Les pneus

Fiche Technique – Les pneus

 

Les PNEUS

LE PNEU EST PRIMORDIAL… il est la liaison au sol essentielle, que vous soyez novice ou professionnel, que vous ayez la meilleure auto, le meilleur moteur, les meilleurs “doigts”, SI VOUS N’AVEZ PAS LES PNEUS ADAPTÉS A LA SITUATION, le plaisir sera absent, autant que les performances de l’auto et du pilote ;-)

C'EST LE SET-UP INITIAL, a valider en tout premier lors de vos séances de training/ courses.

 

Un peu d’histoire

Le tout premier pneu en caoutchouc fut inventé par un certain Robert Thomson en 1845, sans dépôt de brevet à l’époque.

Le premier véritable pneumatique fut inventé en 1888 et breveté par un certain John Boyd DUNLOP… vétérinaire mais techniquement clairvoyant et curieux !!!

 

Un peu de technique

Les pneus sont noirs à cause du Noir de Carbone utilisé pour le renforcement (30% environ) et comme colorant.

Les composants : Caoutchouc Naturel (hévéa principalement/ Latex) 25%, Caoutchouc synthétique, Noir de Carbone/ Carbone, Silice, Soufre, Oxyde de Zinc et Acide Stéarique,…

UN LIEN EXTRA POUR COMPRENDRE : https://toutsurlepneu.michelin.com/le-p … -materiaux
Enjoy ;-)

 

Les Pneus en RC Piste

En MOUSSE souvent pour la RC Piste 1/8 et 1/12 par exemple, traités avec des liquides favorisant le grip.

En Caoutchouc souvent pour le 1/4, 1/5, 1/6, les 1/10, le GT,… traités pour les mêmes raisons + endurance gomme.

 

Les pneus en RC Tout-Terrain

TOUJOURS EN CAOUTCHOUC Naturel/synthétique/… quoi qu’il en soit ;-) Vive les élastomères (1/10 TT)! 

 

 

Les caractéristiques

Les Pneus en RC Auto (considérant les dimensions normées par les fédérations et constructeurs selon disciplines) est caractérisé par :

    • sa gomme (dureté du plus souple au plus dur- du Ultra Soft au Hard)
    • son profil (ses flancs, les structures sur la bande de roulement, ses renforts intérieurs)
    • son insert ou mousse intérieur (son “air” à lui, qui lui donnera sa forme, son efficience).

 

La Gomme

La dureté se mesure normalement sur l’échelle de dureté “SHORE” avec un simple “Duromètre”… Facile.

 

En principe :

    • PLUIE ET FROID = GOMME TENDRE
    • SOLEIL ET CHALEUR= GOMME DURE

 

C’est simple, les fabricants ont des gammes de dureté en TT très semblables de l’Ultra-Soft, SuperSoft, Soft, Médium, Hard.

 

Certains fabriquant ont leurs dénominations, de 0 à 15 °C, de 15 à 25°C, de 25 à 35°C par exemple, mais toujours dans une gamme croissante en dureté.

 

 

Les Profils : 

Les dessins formés par les structures sur la BDR (Bande de Roulement) servent à évacuer les matières, que ce soit de la terre, de la poussière, même de l’eau en piste par exemple.

 

Si nos pistes étaient parfaitement propres et lisses, nous utiliserions des slicks (pneus lisses) même sur terre (voir aux USA).

 

Idem en Piste bitume, en échelle 1, on est en slick sur piste humide, mais en pneus pluie sur piste mouillée quand il faut évacuer l’eau entre le pneu et la piste (aqua-planning). CQFD…

 

 

Les Inserts

Ils sont TRÈS IMPORTANT car ils garantissent la bonne tenue du pneu et l’utilisation optimale de LA GOMME et sa STRUCTURE…

 

En principe, l’insert et le pneus doivent former un ensemble cohérent, un couple idéal, ce que les fabricants s’appliquent à faire (vos pneus sont souvent livrés avec leurs inserts en mousse). 

 

 

 

LES GÉNÉRALITÉS

    • Pour les pistes humides/ Mouillées, les gommes Ultra-Soft et Super-Soft sont utilisées.
    • Gardez à l’esprit qu’une gomme très tendre s’usera très vite si la température s’élève ou si la piste est abrasive…
    • N’oubliez pas que sans un pneu juste adapté aux conditions du jour/ à la piste, vous ne pourrez progresser dans vos réglages, votre plaisir. Demandez aux pilotes locaux, sur les forums, quels sont les pneus de bases qui sont efficaces, vous verrez que souvent, ils sont déjà dans votre caisse ;-)
    • Surveillez vos pneus durant leur usage (collage, usure, déformations,…) ils sont de bons indicateurs de vos défauts de réglages chassis (comme en échelle 1 d’ailleurs !).
    • Evitez autant que possible de mixer les profils et surtout les gommes, entrainant des comportements incertains de l’auto.
    • En cas de doutes, privilégiez une gomme légèrement plus dure (SOFT au lieu de SUPER-SOFT par exemple), vous aurez certes un peu moins de grip, mais resterez bien plus souvent sur vos 4 roues au lieu de passer sur le toit (trop de latéral)…

 

 

AU RC94 CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Au RC 94 la piste est dite “Multi-Surfaces” et synthétique.

En effet, il n’y a plus de partie terre sur les trajectoires “usuelles”… Normalement…LoL… mais chacun fait comme il veut (ou comme il peut ;-)). De fait, nous avons parfois une piste très accrocheuse même par temps froid mais en journée ensoleillée par exemple, la piste peut devenir tiède…

 

Beaucoup de Profils fonctionnent mais si la piste est plate, elle est piégeuse à souhait (dalle glissante, herbe synthétique, pavés autobloquants,…).

Je conseille donc de privilégier le CONFORT afin d'être régulier et d'avoir la possibilité de progresser sur notre piste, pas si simple que cela !

 

 

Nous avons expliqué plus haut l’importance de la gomme, du profil, de l’insert, mais qu’en est-il de l’ensemble ?

 

J’explique :

La Motricité : Capacités que votre couple pneu/insert aura à transférer le couple moteur sur la piste en efficacité de traction/ propulsion. Simple, ça motrice ou pas ! En ligne droite, mais aussi en sortie de courbe par exemple…

 

Le Freinage : Capacités du même couple à transférer cette fois le ralentissement imposé par les freins sur la piste.
Simple, ça freine en ligne ou pas, et ça tourne sur les freins ou pas… Easy !

 

Le Latéral : on prend les mêmes et cette fois, on est en pleine courbe… ça glisse ou pas… et si ça glisse pas, ça passe sur le toit ou pas… ça tape dans les trous ou pas… LE LATÉRAL… PRIMORDIAL POUR LE CONFORT ;-))

 

L’usure : A vous de voir car ça dépendra surtout d’autres paramètres tel que puissance moteur (BL par exemple) ou parfois de la piste qui sera ou deviendra abrasive en se gommant !

 

CONCLUSION :

– Au RC94, les gommes usuelles sont Super-Soft et Soft, les Médiums sont souvent trop dures sur les parties plastiques de la piste.

    • Le SOFT doit être votre base à partir de 10/15°C et temps dégagé.
    • Le Super-Soft impératif lorsque la piste est humide/mouillée, voir UltraSoft si votre marque la fait, ou CS chez les français.

 

 

Les profils efficients au RC 94 sont multiples, notre piste est superbe pour cela, on privilégiera cependant des picots plutôt petits et assez rapprochés afin de réduire l’usure, mais aussi réduire la hauteur du pneus pour éviter que la voiture soit imprécise et floue en appuis latéraux et aux freinages ainsi qu’en phases de transferts de masses (transitions freins/Gaz).

 

Personnellement, étant plus régulier que rapide, je privilégie le confort de roulage à l’ultime dixième/tour, donc, j’aime rouler avec des pneus qui ont du “FLANC” (c’est à dire ayant une bonne rigidité structurelle sur le côté).

Le pneu ne se vautre pas en appuis, conserve de la directivité, et ne tape pas dans les bords de dalles et autres pavés autobloquant de notre belle piste Multi-Surfaces ;-))

 

 

 

LE COLLAGE SI NÉCESSAIRE DE VOS PNEUS

    • Le collage se fera avec de la colle cyanoacrylate spécifique (pour caoutchouc/ élastomère). IMPÉRATIF ;-)
    • On dégraisse les lèvres du pneu et de la jante (dégraissant non gras, PAS DE WHITE SPIRIT) du dégraissant freins par ex.
    • Si possible, on perce le pneu de 2 petits trous opposés sur la bande de roulement pour évacuer poussières et saletés de l’intérieur/ insert.
    • On met un filet de Cyano sur le pourtour et on plaque avec des élastiques le pneu sur la jante.

 

Un fois fini, 24 HEURES au séchage FORTEMENT CONSEILLÉ ;-)

 

NB: ON NE COLLE JAMAIS L’INSERT À LA JANTE !!! DESTRUCTION INSTANTANÉ DE SE DERNIER AU ROULAGE !!!

 

 

Voilà, un petit résumé, particulièrement incomplet, humblement contradictoire, mais très amical et simplement indicatif.

 

Philippe “Schlaf”